Un abécédaire venu du Nord – suite et fin.

Vous vous souvenez ?

Cet abécédaire a hanté mes armoires, placards, paniers pendant 36 ans ! En ce début d’année 2018 je l’ai terminé avec joie mais aussi un peu de nostalgie.

C’est sûrement le premier abécédaire que j’ai acheté en kit distribué par le magazine 100 idées du mois de Mai 1982 mais venant du “Comptoir des Etoffes” fondé par Monique Lyonnet et Laurence Roque. Laurence Roque avait une boutique d’antiquités au n° 69 rue Saint-Martin et Monique Lyonnet avait découvert de jolis modèles provenant de la Guilde de l’Artisanat danois fondé en 1928. Elles décident en 1982 de se lancer dans l’aventure de ce qui deviendra le “Comptoir des Ouvrages”.

Dans les années 1970 j’avais brodé surtout des modèles anglais, en 1975 dans le magazine 100 idées on nous parlait de modèles d’abécédaires anciens, les fameux modèles d’Anne Giffard.

En Juin 1984 dans le magazine Ma Maison Mon Ouvrage je me souviens de ces pages qui me faisaient réver. Il s’agissait d’une collection d’abécédaires anglais.

Dans les années 1980 le magazine Modes et Travaux sous la direction de Dominique Roche (qui lancera plus tard marie Claire Idées) commença à publier de nouveaux modèles : l’abécédaire de Bécassine, et les tous nouveaux modèles de Cécile Veissière.

Enfin bien sûr c’est en 1986 que le livre du point de croix de Régine Deforges et Geneviève Dormann paraissait. Elles racontaient : “Ainsi depuis des années, nous avions eu, toutes les deux, des jours rose indien, des heures vertes, des instants d’outremer … ”

Pour terminer je vous propose de rester dans ces années là puisque deux de mes compositions sont datées 1987 : un petit rouge que je viens de retrouver et l’abécédaire au panier que vous connaissez peut-être et que vous trouverez à la Boutique.

Abécédaire rouge 1987

Abécédaire au panier

 

 

 

 

 

 

“Les Drôles de petites bêtes” préparent Noël

Je me suis régalée à broder ces drôles de petites bêtes. J’aime leur couleur, le dessin et l’interprétation  de Véronique Enginger.

J’ai beaucoup aimé aussi raconter les histoires d’Antoon Krings à mes petits enfants. Loulou le Pou avait toujours un grand succès, je préférais Georges le Rouge-Gorge ou Solange la Mésange, aussi j’ai pu les réunir avec Belle la Coccinelle, Mireille l’Abeille et Benjamin le Lutin en pensant que cette année mon dernier petit fils pourrait les avoir tous pour transporter ces cadeaux. Je pense faire un sac avec cette broderie, il faut que je me dépêche…

En brodant je pensais à la citation d’Antoon Krings au sujet de l’enfance, il disait que “les passions naissent de souvenirs d’enfance”. Je crois que c’est juste, donnons donc à nos petits de beaux souvenirs … Je me suis tellement amusée à broder ces petits animaux que j’ai envie de continuer à les broder. le problème c’est que j’ hésite entre Frédérique le Moustique, Oscar le Cafard, Georges le Rouge-Gorge ou Siméon le Hérisson…

 

 

 

 

Calendrier 2017 – Novembre

En préparant ces quelques lignes sur la couronne de novembre j’ai appris que c’est Clémenceau qui aurait appelé les français à fleurir les tombes de nos soldats morts pour la France. C’est donc à partir du 11 novembre 1919 que cette tradition  s’est développée et s’est aussi étendue à tous nos morts pour la Toussaint.

Le chrysanthème est la fleur qui s’épanouit à cette époque. Celle que j’aime est celle qui forme un pompon et qui passe des teintes violacées aux orangées, elle me rappelle celles que cultivait ma grand mère et dont elle était si fière même si elle ne le montre pas sur la photo.

J’ai donc voulu pour cette couronne des couleurs qui me rappellent  les couleurs des chrysanthèmes de ma grand-mère.

La grille de cette couronne est restée gratuite toute l’année 2017, vous la trouverez maintenant à la Boutique pour 2€.

En prime je vous offre deux cartes postales anciennes dont vous aurez peut-être l’usage : les chrysanthèmes de novembre et les cyclamens que je n’avais pas trouvé le mois dernier.

 

 

Un Alphabet en “Coloris”

J’ai trouvé le modèle des lettres de cet alphabet sur un fascicule DMC que j’avais découvert chez ma mercière du Cours Berriat à Grenoble.

Vous pouvez aussi le trouver sur le site “De Mère en Filles” ainsi que de nombreux échantillons brodés avec les fils dégradés “Coloris” de DMC.

Ces “coloris” portent de jolis noms : le J est brodé dans la couleur “Bruyère” (4505), le K dans la couleur “Hortensia” (40504), le W dans la couleur “Venise” (4514), le B dans la couleur “Ancolie des jardins”(4500)  …sans parler du N dans le coloris “Eté indien” (4511) …

J’ai brodé cet alphabet pour avoir sous les yeux le rendu de ces fils, et mon alphabet va prendre sa place dans mon atelier entouré de quelques boutons achetés chez Sajou pour leurs belles couleurs … justement.

Dans le fascicule que je vous indique seul le modèle des lettres est indiqué mais pas le modèle  de l’alphabet que l’on aperçoit sur une photo. J’ai donc recopié ces lettres et composé cet alphabet que je vous offre ICI.