Marquoir Françoise – 3

Je viens de retrouver dans mes archives un petit livret, édité par DMC probablement dans les années 1990. C’est un mini guide des bons points avec en plus quelques pages sur les marquoirs anciens.

Comme il était question de fil noir j’ai pensé aux lettres noires du marquoir de Françoise.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la grande histoire des abécédaires ne s’arrête pas aux seules frontières de notre hexagone. Cette broderie de la grammaire a aussi fait des adeptes dans les pays anglo-saxons. En Angleterre, certains abécédaires racontent au point de croix de véritables petites histoires et constituent, bien avant l’heure, de charmantes bandes dessinées. Dans les pays nordiques, pour rendre un dernier hommage aux hommes disparus en mer on brodait au fil noir …Quant aux américaines, fidèles au “Sweet Home”, elles adoraient tout simplement personnaliser leur ouvrage en brodant leur propre maison.”

Voici quelques illustrations de ces quelques phrases, trouvées dans un livre intitulé “Samplers” de Susan Mayor et Diana Fowle.Mary Pearson 1856

Marquoir anglais brodé en souvenir de la première Exposition Universelle de Londres en 1852. Ici est représenté le Crystal Palace.

P1070559-001

Marquoir américain avec une maison en brique rouge typique, des arbres de vie et un psaume biblique.

Mais revenons au fil noir de Françoise dont j’ai un peu avancé l’ouvrage, encouragée par la photo de l’ouvrage  de Marie Claude qui partage avec nous son avancée. Elle a choisi un fil gris-bleu à la place du fil noir et je trouve son interprétation tout à fait réussie.

Françoise de marie Claude 2

La grille du marquoir Françoise a été téléchargeable jusqu’au début du mois de Mai 2015.

Elle est désormais en vente à la Boutique pour 6 €

 

P1070554

 

 

 

Boites à broder Sajou

Boites à broder Sajou : 16 € INDISPONIBLES POUR LE MOMENT

Je trouve amusant de personnaliser ces boites, le modèle de la couronne est dans le kit (ainsi que la grille boutons ou épingles) avec le lin et l’aiguille.
Les cotons ne sont pas fournis

Sur ma boite j’ai rajouté les boutons.

La couleur des boites disponibles : bleu clair, orange, rose, violet.

 

Des violettes…

Longtemps elles furent les seules fleurs de l’hiver, qu’elles viennent de Toulouse, la ville où je suis née, de Cannes ou de Parme elles ont un peu le parfum du passé. Elles ont une place privilégiée parmi les autres fleurs, elles sont à la fois sauvages, discrètes et tellement romantiques.

Les voici donc : en ruban de soie pour une carte de voeux, au petit point sur une boite de la Maison Sajou, sur une étiquette de savon, en bouquet (modèle préféré de Marie Thérèse d’Autriche impératrice de France, en bas à droite, extrait du livre de Raffaella Serena : Les Broderies Biedermeier de Vienne), sur un tissu patchwork, et sur un autre modèle de bouquet (extrait du livre Fleurs et animaux de Régine Deforges et Geneviève Dorman) qu’un jour j’aimerais bien broder…

La soie

Les 4, 5 et 6 décembre la manufacture de soieries Le Manach ouvrait ses portes une dernière fois quai Paul Bert à Tours. Je n’avais pu y aller mais on a fait quelques achats pour moi ( merci Ray) et je suis ravie d’avoir ces bobines en bois avec leur soie si fine et dont la couleur est encore si chatoyante.
Aura-t-on un musée de la soie à Tours ? Il faut espérer que nos dessins, nos savoir-faire et notre patrimoine restent dans la région…

La manufacture de soieries Le Manach, héritière d’une longue tradition, a été fondée en 1829. Je me suis souvenue qu’on m’a offert il y a quelques années une broderie au petit point avec de la soie sur une soie et qui date de ces années là. C’est un petit paysage dans le style de ceux la fin du XVIIIe siècle qui a été brodé par quatre mains : quatre soeurs qui ont signé de leur monogramme entrelacé. Les points sont si fins qu’on à du mal à les distinguer. Je voulais recopier le dessin ou la frise mais je n’ai pas pu… La soie qu’elles avaient employée devait être vraiment très fine sûrement comme celle qui était sur les bobines de la manufacture Le Manach.

Le temps des confitures

C’est une broderie d’été, au petit point, créée par le Bonheur des Dames et dont le modèle est paru dans Marie Claire Idées n°33 (Juin 1999).

Ce modèle est toujours commercialisé (référence 3606 au Bonheur des Dames).
Le modèle est brodé au petit point, mais on peut le broder au point de croix un fil sur un fil de toile.