Noël en Hardanger

La première fois que je me suis lancée dans cette broderie c’était à l’aide de fascicules et de livres américains dans les années 1980.

J’ai ensuite enseigné cette broderie et me suis alors penchée sur l’encyclopédie de Thérèse de Dillmont qui parle d’un ouvrage norvégien “Hardanger “: elle indique que pour cette broderie on emploie de la toile sur laquelle on brode les parties à point lancé par dessus 4 fils de la toile avec du coton perlé DMC…

Dans les années 1990 DMC avait lancé une gamme de petits  kits avec des explications très détaillées et je me suis remise avec plaisir à cette broderie. Aujourd’hui j’ai encore envie de broder quelques motifs pour Noël cette broderie ajourée donnant une note raffinée à l’ouvrage.

Si l’Hardanger vous plait vous pouvez consulter les ouvrages de Guislaine Hion (Editions de Saxe) de Nathalie Trois ou vous pencher à nouveau sur la vieille encyclopédie de Thérèse de Dillmont…

Quant aux modèles que je vous montre : le coeur que je viens de terminer est un ancien modèle édité aux USA, le motif géométrique rouge est un ancien kit DMC ainsi que la pochette rouge que j’ai brodée il a 15 ans.

Des dentelles

Je viens de terminer la broderie que je poserai sur le couvercle de la boite à … dentelles et la boite est presque terminée, je vous montre le tout ces jours-ci.

J’ai brodé à partir d’une ancienne fiche DMC (oiseaux et broderie Hardanger) datant d’au moins 10 ans et j’ai rajouté le mot Dentelles avec les lettres de Valérie Lejeune ( Minuscules et Majuscules)

Le Salon de Perrusson

L’Atelier de l’Audemoire était invité d’honneur à Perrusson, il m’était donc impossible de ne pas aller à ce Salon devenu traditionnel en Touraine !

Tout d’abord l’accueil est très sympathique, dans l’entrée de très jolies broderies au point de croix, un concours de torchons brodés se mêlent aux ours, lampes, coussins, et tissus anciens de l‘Atelier de l’Audemoire.

Dans la grande salle d’exposition plusieurs stands m’ont attirée : tout d’abord celui de l’Atelier des Songes avec de la broderie Hardanger d’une grande finesse (de la dentelle) et dans des teintes très naturelles. Je vous recommande le livre de la créatrice Guislaine Hion : la Broderie Hardanger aux Editions de Saxe. J’ai particulièrement admiré bien sûr le panier, le porte-aiguilles et le porte-ciseaux. Les cotons perlés utilisés ont un aspect mat et nuancé qui donne à la broderie une touche ancienne. Les cotons sont vendus sur le site de l’Atelier des Songes.

Puis le stand de Christianne Malgouris où la broderie traditionnelle est à l’honneur, mais là aussi tout en finesse. J’avais déjà rencontré la créatrice sur d’autres salons et à Paris chez Modes et Travaux et j’admire toujours la créativité des modèles et la perfection des réalisations.

Ensuite le stand de Monique Floch bien connue aussi pour la perfection de ses réalisations toujours décorées de  dentelles, rubans et boutons très bien assortis.

Enfin je ne peux passer sous silence le stand de Natur’elle avec un très grand choix de sacs (bien sûr j’aime ceux en Liberty) de miniatures brodées, de petits trésors crochetés, d’objets décoratifs, boutons … et tout à foison … Je vous invite donc à aller sur son site, vous ne serez pas déçues.

Merci aux organisatrices de ce beau Salon accueillant, sympathique et de qualité.

Une visite …

Une visite de mon amie Catherine : elle est venue partager un goûter avec son panier chargé de petits trésors, gâteaux et ouvrages.
Je vous laisse découvrir la finesse de ses broderies, et tout le coeur qu’elle a mis à préparer des cadeaux de mariage …