Après les fraises, arrivent les cerises, comme au marché.

Ayant découvert dans mes trésors un fond de robe festonnée en bon état, j’ai brodé l’an dernier les initiales de Frida et ces petites cerises. J’ai rajouté à la taille un point d’épine rouge. Mais bien sûr le plus beau ce sont les festons à l’encolure, aux manches et en bas, et bien sûr ce n’est pas moi qui les ai brodés. Devant la régularité et la finesse de ces points je suis toujours admirative, et très admirative aussi devant ma petite fille !

Frida cerises 2008