C’est un modèle de la marque “Dimensions” intitulée “Victorian Dollhouse” paru en 1990. J’ai commencé à broder cette maison en 1992 en pensant attendre une petite fille qui s’est révélé être un petit garçon et comme il eut été à l’époque étonnant de décorer la chambre d’un petit garçons d’une maison de poupée, ma broderie a été soigneusement rangée jusqu’en ce début d’année.

Aujourd’hui j’ai la place d’installer mes poupées et cette broderie dans la chambre où mes petits enfants dorment quand  ils viennent me voir

J’en ai profité pour rajeunir le vestiaire de ma poupée : un élastique neuf pour la culotte que j’avais confectionnée en cours de couture à l’âge de neuf ans, avec coutures rabattues et pose de dentelles.

Puis j’ai lavé, repassé “empesé” le jupon et la robe cousus par ma mère et qui était la réplique de ma robe, inspirée bien sûr de la célèbre robe rose vichy de Brigitte Bardot.

J’aime le foisonnement des petits détails brodés comme dans une vraie maison de poupée des années victoriennes.

J’en avais découvert de merveilleuses à Prague dans un musée des vieux jouets.

Ainsi qu’à Edimbourg au Musée de l’enfance (Museum of Childhood) où j’ai découvert la maison de poupée de la Princesse Elizabeth qui deviendra la Reine Elizabeth, ainsi que de nombreux jouets que vous pouvez découvrir sur le site.

Ainsi que celle-ci qui rappelle celle que j’ai brodée.

Puis l’intérieur d’une autre avec tant de merveilleux petits sujets.

Ce monde miniature est celui de l’enfance, des rêves, et du plaisir des yeux …

Il faudra que je finisse de construire la vraie maison de poupée que l’on m’a offerte il y a quelques années, ce sera pour le plaisir des yeux de mes petits enfants et le mien.

Et puis j’ai encore deux modèles de maisons de poupées à broder pas encore commencés.