Le chocolat évoque toujours pour moi l’enfance pendant les fêtes de fin d’année. Gâteaux au chocolat, bonbons, mais aussi le bon chocolat que ma mère faisait dans la chocolatière que je ressors toujours en fin d’année. Dans mon enfance c’est au retour de la messe de minuit, qui avait bien lieu à minuit à cette époque, que l’on buvait un chocolat chaud avec des gâteaux. Nous allions ensuite nous coucher et ce n’est que le lendemain que nous avions les cadeaux et que l’on déjeunait en famille avec huitres, foie gras, dinde … et ce jusqu’à la fin de l’après-midi du 25 décembre.

Mais le chocolat pour moi c’est aussi le souvenir de l’album à chromos que j’avais le droit de regarder quand j’étais malade, notamment les images du Chocolat Masson qui me faisait rêver de belles poupées, de jolis trousseaux, de dînette.

Le miracle c’est que j’ai encore huit ans quand je les regarde.

Chocolat Masson

Je vous en offre une qui me plait particulièrement.

Chocolat Masson 1

Vous pouvez aussi aller sur le site du Musée de la poupée où vous en trouverez d’autres ainsi qu’une évocation des chocolatiers de la fin du 19e siècle.

De plus vous trouverez à la Boutique les images d’une série de six chromos “Chocolat Masson” faisant partie de ma collection personnelle au prix de 3€ .

J’ai un peu ravivé les couleurs pour que vous puissiez les imprimer et les transférer sur le support de votre choix.