Les 4, 5 et 6 décembre la manufacture de soieries Le Manach ouvrait ses portes une dernière fois quai Paul Bert à Tours. Je n’avais pu y aller mais on a fait quelques achats pour moi ( merci Ray) et je suis ravie d’avoir ces bobines en bois avec leur soie si fine et dont la couleur est encore si chatoyante.
Aura-t-on un musée de la soie à Tours ? Il faut espérer que nos dessins, nos savoir-faire et notre patrimoine restent dans la région…

La manufacture de soieries Le Manach, héritière d’une longue tradition, a été fondée en 1829. Je me suis souvenue qu’on m’a offert il y a quelques années une broderie au petit point avec de la soie sur une soie et qui date de ces années là. C’est un petit paysage dans le style de ceux la fin du XVIIIe siècle qui a été brodé par quatre mains : quatre soeurs qui ont signé de leur monogramme entrelacé. Les points sont si fins qu’on à du mal à les distinguer. Je voulais recopier le dessin ou la frise mais je n’ai pas pu… La soie qu’elles avaient employée devait être vraiment très fine sûrement comme celle qui était sur les bobines de la manufacture Le Manach.