Depuis 2006 nous célébrons le tricot le second samedi du mois de juin. Il fait souvent une chaleur épouvantable et je n’ai toujours pas compris pourquoi cette journée ne se déroule pas en septembre ou octobre. Mais il faut dire que le tricot depuis dix ans, peut-être grâce à cette journée, est devenu un loisir qui a de plus en plus d’adeptes.

Il y a dix ans je travaillais dans une jolie boutique du 17° arrondissement : Angèle, Gaspard et Cie qui proposait des patrons, du tissu, Liberty notamment, de la broderie mais aussi de la laine Bouton d’Or et Fonty. Dans ces années là le tricot revenait timidement au goût du jour et nous proposions des cours de tricot. Je me souviens avoir été interviewé par une journaliste de Libération dont l’article était paru en février 2004. J’ai retrouvé cet article ICI, et cela m’a rappelé des souvenirs. A la parution de cet article j’ai été assaillie par des radios et même télévision qui voulaient que je vienne parler de mon métier : prof de tricot. C’était tellement incroyable, un prof de tricot !..

Voici quelques modèles que nous proposions à cette époque.

Cours de tricot

Nous étions très spécialisées dans la layette et les vêtements d’enfants et j’aimais réaliser les brassières, chaussons et bonnets dont les modèles étaient créés par la propriétaire du magasin, qui était styliste et qui m’a beaucoup appris. Ces modèles étaient simples, avec le moins de couture possible et très bien expliqués. C’était du “classique-chic”, point mousse ou point de riz, jolies diminutions apparentes, enfin tout ce que j’aime. Nous vendions aussi les premières fiches Citronille qui eurent un grand succès, fiches tricot et patrons.

J’ai gardé un très bon souvenir de cette époque et si j’ai toujours tricoté, même dans les années 1970, je me suis un peu spécialisée dans la layette à ce moment là. Aujourd’hui j’aime beaucoup tricoter les chaussons, j’en fait presque la collection …. en fait je cherche LE modèle idéal, je ne peux m’empêcher d’en essayer le plus grand nombre  Récemment j’ai trouvé le livre de Caroline Hugo : Chaussons de bébé que je trouve tout à fait dans le style que j’aime et dont les explications m’ont paru claires.

P1070624

J’ai tout de suite réalisé des chaussons bleus avec une jolie pelote de laine Debbie Bliss, qui est venu rejoindre d’autres dans ma boite à chaussons.

Boite à chaussons

Grâce peut-être à cette journée mondiale du tricot, ce loisir qui nous procure joies et détente, va continuer de gagner des adeptes et donc de plus en plus de parutions sur ce sujet.