Carrés durables au tricot

Cela fait bien quelques semaines  que nous ne nous sommes pas retrouvées … aucune raison importante mais la somme de ces petits riens qui m’ont empêchée d’avoir quelques minutes à consacrer à ce site qui me tient pourtant à coeur.

Aucun souci donc, quelques occupations de mère et de grand-mère, un voyage dans le Midi amical et familial et des rangements après cinq ans (déjà) d’installation à Grenoble.

J’ai un peu délaissé mes projets point de croix, notamment mon projet de marquoir d’AdélaIde, mais ce n’est que partie remise … et je me suis intéressée à des nouveautés tricot.

En tricot ce que j’aime c’est découvrir de nouveaux points et de nouveaux modèles et en ce moment la nouveauté vient des pays du Nord de l’Europe.

J’ai découvert ce livre de Helle Benedikte Neigaard, danoise qui aime traduire les modèles anglais.

J’ai fait pratiquement tous les modèles de ce livre, certains en regardant la télé. Ils sont bien expliqués et assez simples.

Je les ai tricotés avec les restes de mes cotons et les différents points donnent une sensation très agréable au toucher et à l’oeil. Je ne connaissais aucun de ces points et ils m’ont aussi donné l’idée de faire des couvertures en laine pour bébé.

Vous trouverez ce livre chez Amazon au prix de 11,95€.

Je vous souhaite tout le plaisir que j’ai eu à tricoter ces petits carrés.

 

 

 

 

Un abécédaire venu du Nord – suite et fin.

Vous vous souvenez ?

Cet abécédaire a hanté mes armoires, placards, paniers pendant 36 ans ! En ce début d’année 2018 je l’ai terminé avec joie mais aussi un peu de nostalgie.

C’est sûrement le premier abécédaire que j’ai acheté en kit distribué par le magazine 100 idées du mois de Mai 1982 mais venant du “Comptoir des Etoffes” fondé par Monique Lyonnet et Laurence Roque. Laurence Roque avait une boutique d’antiquités au n° 69 rue Saint-Martin et Monique Lyonnet avait découvert de jolis modèles provenant de la Guilde de l’Artisanat danois fondé en 1928. Elles décident en 1982 de se lancer dans l’aventure de ce qui deviendra le “Comptoir des Ouvrages”.

Dans les années 1970 j’avais brodé surtout des modèles anglais, en 1975 dans le magazine 100 idées on nous parlait de modèles d’abécédaires anciens, les fameux modèles d’Anne Giffard.

En Juin 1984 dans le magazine Ma Maison Mon Ouvrage je me souviens de ces pages qui me faisaient réver. Il s’agissait d’une collection d’abécédaires anglais.

Dans les années 1980 le magazine Modes et Travaux sous la direction de Dominique Roche (qui lancera plus tard marie Claire Idées) commença à publier de nouveaux modèles : l’abécédaire de Bécassine, et les tous nouveaux modèles de Cécile Veissière.

Enfin bien sûr c’est en 1986 que le livre du point de croix de Régine Deforges et Geneviève Dormann paraissait. Elles racontaient : “Ainsi depuis des années, nous avions eu, toutes les deux, des jours rose indien, des heures vertes, des instants d’outremer … ”

Pour terminer je vous propose de rester dans ces années là puisque deux de mes compositions sont datées 1987 : un petit rouge que je viens de retrouver et l’abécédaire au panier que vous connaissez peut-être et que vous trouverez à la Boutique.

Abécédaire rouge 1987

Abécédaire au panier

 

 

 

 

 

 

Coeurs et broderie blanche

A l’approche de la Saint Valentin nous allons parler de coeurs.

Ce sont des modèles que j’ai découvert au début des années 1990, avec le point de croix de jolis points étaient déclinés, à fils comptés, à fils tirés. Je découvrais la broderie Hardanger et la broderie de Schwalm

Parmi les premiers modèles trouvés sur les salons professionnels de ces années ce furent des modèles américains comme celui-ci :

Modèle que j’avais brodé avec plaisir et qui me plait encore :

Et dont voici le détail du coeur : 

Toujours de Linda Driskell voici un autre modèle d’accessoires de broderie dont un porte-

aiguilles avec coeur.

Un peu paresseuse je n’avais pas brodé le coeur, j’avais brodé un porte aiguilles en me servant du modèle de coussin :

On peut trouver d’autres modèles de coeur dans le toujours très beau livre “Sampler and Antique Needelwork” paru dans ces années 90 …

et que je feuillette toujours avec grand plaisir, il faudra que je brode un de ces coeurs :

Enfin pour Noël j’ai terminé un coeur en broderie Hardanger, c’était aussi un modèle américain mais je ne le retrouve plus actuellement, je vous en donnerai les références si je mets la main dessus.

Vous pouvez trouver parfois ces modèles sur e-bay.

 

 

 

Et toujours des abécédaires …

Un jour il me faudra faire le compte de ceux que j’ai brodés …

Ce matin je faisais du rangement dans mes photos, je brodais le point de croix en 1976 : une petite broderie d’origine anglaise pour mon fils ainé. Je ne me souviens plus de la marque ni où je l’avais acheté.

Quelques années plus tard je me suis mise à broder des abécédaires, les premiers je les ai composés et vous pouvez les trouver à la Boutique :

Puis j’ai été tentée les modèles de Modes et Travaux dont je recevais toutes les grilles broderie. J’en ai gardé certaines et espère les broder un jour.

Puis ce furent des kits :

Un modèle paru dans Avantage pour mon dernier fils :

Un modèle de Marjorie Massey paru dans Marie Claire Idées au début des années 2000, brodé pour mon petit fils.

Puis le modèle paru dans Elle dans les années 1990 pour ma petite fille

Puis le marquoir de Sylvie Leloup brodé avec vous il y a déjà quelques années et dont vous pourrez trouver encore les grilles à télécharger sur ce site ICI.

J’oubliais un abécédaire paru dans le fascicule ABC de la broderie de Clotilde Chevreau Kandal.

Et j’en oublie encore car je n’ai pas toujours pris les photos de mes broderies, et puis bien sûr il y a les en-cours. J’ai retrouvé celui-ci commencé il y a … plus de 15 ans. 

J’en avais fait un pour une amie perdue de vue et je n’ai pas fait de photo. Il me reste le modèle DMC.

Ainsi que celui-ci brodé pour la boutique Loisirs et Création de Lille.

Et puis celui que j’ai composé à partir du livre de Véronique Maillard : l’abécédaire au ruban dont le modèle sera en promotion à la Boutique jusqu’à dimanche 4 février.

Je ne me lasse pas de ces broderies et je n’ai pu résister à acquérir un recueil de modèles d’Alexandre.

Et je pense composer encore un abécédaire avec toutes ces pages.

 

 

 

Châle “Arabian Nights”

Je viens de terminer ce châle dont j’avais trouvé le modèle gratuit sur le site “Drops Design”, ICI.

Je l’ai tricoté avec un écheveau de 150 g de laine “Noro” qui était depuis bien longtemps dans mon placard et pour le deuxième coloris j’ai employé trois pelotes de laine mérinos grise de Monoprix.

J’ai tricoté avec des aiguilles n° 4 et j’ai trouvé le modèle assez simple à exécuter, un peu long mais à tricoter devant la télé… Terminé il forme un triangle légèrement arrondi et il est agréable à porter.

“Les Drôles de petites bêtes” préparent Noël

Je me suis régalée à broder ces drôles de petites bêtes. J’aime leur couleur, le dessin et l’interprétation  de Véronique Enginger.

J’ai beaucoup aimé aussi raconter les histoires d’Antoon Krings à mes petits enfants. Loulou le Pou avait toujours un grand succès, je préférais Georges le Rouge-Gorge ou Solange la Mésange, aussi j’ai pu les réunir avec Belle la Coccinelle, Mireille l’Abeille et Benjamin le Lutin en pensant que cette année mon dernier petit fils pourrait les avoir tous pour transporter ces cadeaux. Je pense faire un sac avec cette broderie, il faut que je me dépêche…

En brodant je pensais à la citation d’Antoon Krings au sujet de l’enfance, il disait que “les passions naissent de souvenirs d’enfance”. Je crois que c’est juste, donnons donc à nos petits de beaux souvenirs … Je me suis tellement amusée à broder ces petits animaux que j’ai envie de continuer à les broder. le problème c’est que j’ hésite entre Frédérique le Moustique, Oscar le Cafard, Georges le Rouge-Gorge ou Siméon le Hérisson…