Quelques jours à Lyon …

Quelques jours à Lyon m’ont permis de retrouver les boutiques découvertes il y a bien des années, mais surtout d’en connaitre d’autres.

Tout d’abord l’Atelier des Abécédaires qui ne vend plus beaucoup d’abécédaires mais de la broderie traditionnelle, du tissu patchwork,  de la feutrine, de nombreux kits (une jolie souris notamment)) et de la mercerie créative (boutons…). La boutique se situe rue des remparts d’Ainay dans le deuxième arrondissement dans le quartier de la presqu’ïle où l’on s’arrête presque à chaque devanture. C’est un quartier où on trouve encore de nombreux antiquaires, librairies …

C’est dans ce quartier que j’ai découvert “Sweet Valentine & Co” une boutique où on trouve de la mercerie ancienne : de jolis boutons de nacre, mais aussi des objets artisanaux au style vintage, du patchwork, des réalisations au crochet, et en prime un excellent accueil. Voici l’adresse à retenir si vous êtes de passage à Lyon : 4, rue François Dauphin.

Voici un petit aperçu de la boutique :

IMG_0815

Une autre découverte : Le Lyon qui tricote, boutique-atelier d’Agnès Dominique, styliste qui propose des cours de tricot et une laine que j’aime beaucoup, la laine “Fonty”, fabriquée en Creuse. De plus elle vend la qualité Zephir, chose bien rare … quelques grammes d’un beau bleu  avec lesquels je pense tricoter une écharpe dentelle. Là aussi un accueil bien agréable, nous avons parlé de nos passions communes et je reviendrai avec plaisir dans cette boutique située au 30 rue des remparts d’Ainay.

Une autre boutique de laine dans ce même quartier “Elle tricote“, 4 rue François Dauphin propose aussi de très belles laines et de beaux modèles à découvrir. Un vrai plaisir des yeux !

Mes petits achats dans ces boutiques.:

P1060843

Toujours dans ce quartier, rue de la Charité,  je ne peux pas omettre de vous signaler le Musée de la soie mais n’ayant pas eu le temps de le visiter, je vous en parlerai  plus longuement une autre fois.  Je vous montre juste la vitrine en face du musée :

IMG_0817

IMG_0818

Et dans la vitrine, un joli souvenir : les paroles de la chanson de Maurice Fanon

“…Si je porte à mon cou,

en souvenir de toi,

cette écharpe de soie

que tu portais chez nous

ce n’est pas qu’il fasse froid

le fond de l’air est doux ….”

Enfin après avoir traversé la Place Bellecour …

IMG_0824

IMG_0825

… et après avoir marché un moment rue Edouard Herriot, je suis parvenue rue Gentil où j’ai découvert une autre “droguerie” qui s’appelle “la marchande de couleurs” et où j’ai pu feuilleter leur dernier livre, avec de nombreux modèles qui plaisent à la fois aux enfants et aux grand-mères.

Mes p'tits habits

C’est sûr je reviendrai à Lyon, un grand merci à mes hôtes.