De préparatifs en rangements voici des porte-dés et des broderies aux couleurs des indiennes …

Etant née dans le midi de la France j’ai souvent entendu parler des “indiennes”, c’était un mot qui me faisait rêver, pour moi c’était un tissu venu des pays lointains, aux couleurs chamarrées et aux dessins raffinés.

Dans les années 80 on parlait de tissu provençal largement inspiré des tissus du XVIII° siècle, j’ai gardé des articles sur les costumes des arlésiennes : châles en dentelles, rubans de velours et larges jupes taillées dans les indiennes …

C’est un tissu de coton qui fit fureur à la cour de Louis XIV … je ne vous raconterai pas toute son histoire trouvée dans le merveilleux livre de Claude Fauque “Couleurs et étoffes” et dont je vous propose un petit aperçu grâce aux photos superbes de Christine Fleurent.

Toujours dans les années 80 Laurence Roque s’est inspirée de ces tissus, couleurs et motifs,  pour créer un modèle au point de croix. J’avais commencé à broder et je l’ai retrouvé … avec joie : fleurs et oiseaux me plaisent toujours autant. Je l’ai brodé sur une étamine de coton assez fine pour être au centre d’une nappe que je voudrais bien terminer cet été …

Enfin j’avais en réserve quelques cotons “Uno a Ritorto” n°8 que je crochète en n°2 pour réaliser des oeillets porte-dés (je m’inspire du modèle de Véronique Maillard dans son livre “ma petite mercerie”). Et coincidence … encore les couleurs des indiennes et les oeillets des indiennes !

Pour celles qui pourront venir le 2 juin à Montreuil, quelques porte-dés seront en vente.

 

Je collectionne aussi les tissus anciens et en voici quelques uns avec ma broderie.

Il y a quelques années nous avions fait une expo-vente “Impressions sur tissus” c’était en 2007 à Pocé sur Cisse, cela rappellera des souvenirs à certaines d’entre vous.